Violation de mes maux

L’autre jour en me baladant sur Youtube à la recherche de musiques parlant d’agression (oui, j’ai des recherches bizarres, mais ce genre de chose, en musique, moi ça m’apaise. Ce n’était pas des musiques où les personnes racontent sa vie, mais de la chanson, ma préférée est d’ailleurs à la suite de l’article). Bref, en cherchant des musiques donc, je suis tombée sur la vidéo d’une dame, et cela m’a fait tout drôle.

Pourquoi ?

Parce que c’était une musique où justement, il défilait en vidéo le récit de son agression lorsqu’elle était enfant. C’était touchant, mais à un moment, je me suis sentie mal. Pas pour elle non, mais parce que les mots qu’elle utilisait étaient les miens … En faite, dans sa vidéo, il se trouvait une partie de mon poème << Pansement qui Rime >>.

peinture-610x1023

J’étais prise entre le fait d’être flatté que mes mots/maux aient pu l’aider à verbaliser sa douleur. Mais en même temps, j’avais un pincement en moi, comme si elle m’avait déposséder de mon écrit et de mon histoire en l’utilisant pour raconter la sienne sans m’en avertir … Vraiment étrange comme sensation. Mais pas agréable du tout. En faite, sur le coup, j’étais en colère … Je me suis dit que c’était une menteuse, qu’elle n’avait pas vécu tout ça, mais qu’elle s’était servie de mon histoire pour en inventer une autre … J’était prête à lui laisser un commentaire, mais je me suis dit non. Je ne connais pas cette dame, elle a sans doute vécu ça, je n’ai aucune raison de remettre sa parole en doute, moi en tout cas, ça m’a profondément blessée quand on a osé me dire que je mentais. Alors j’ai laissé. Si cette dame avait besoin de mes mots pour s’exprimer, grand bien lui-fasse. Juste j’aurai aimé qu’elle me demande.

J’étais tenté de mettre cette vidéo ici. Mais non, pour son intégrité, je la préserve.

Du coup, à ceux qui veulent, merci de me demander avant de prendre mes écrits (tous les textes sont de moi sauf mention), ainsi que les photos de dessins qui sont les miens (sauf mention).

En attendant, parmi mes trouvailles de ce que j’étais à la base venue cherché, j’ai trouvé cette chanson, de Keen’v. << Blessure du passé >>. Je l’aime bien.