Deux jours de face à face

29

Après presque 15 ans sans l’avoir vu, le face à face fut rude, trop rude. Je remercie je ne sais pas trop qui de l’avoir placé sur une chaise face au juge plutôt que sur le banc, à côté de son avocate, face à moi. L’avoir simplement dans mon champ de vision m’était insupportable, face à face, je n’aurai pas tenue…

Merci aussi à HH et à mon avocate, et à BML, et à ma cousine, et au S, et à C et PC, et à B, et à AB, qui ont tous été là d’une certaine façon.
Deux jours de face à face dans La quotidienne -